2 minutes reading time (455 words)

Bon, Ben, j’ai pas vu Landolfi !! (semi de Paris 2012)

P3040299

 

C’est par courrier qu’est arrivé la bonne nouvelle, le lendemain de mon premier marathon. Je gagne par tirage au sort un dossard pour le semi marathon de Paris. Tê ! Grâce au magazine Jogging international, mon semi de préparation pour le prochain marathon de Marseille est tout trouvé.                                                                                                                                                                                           Après une semaine de vacances en famille à la capitale, me voici dans le métro, ce Dimanche 4 Mars, en route pour le château de Vincennes ! On est escagassé comme des sardines les uns contre les autres, Et comme un éclair me reviennent les paroles de mon père : « Ah ! Tu vas à paris ! N’oublie pas de passer le Bonjour à Landolfi ! » .                                                                                                                         En route pour le vestiaire, y a un peuple ! Je vous dis pas ! Je scrute…. Pas de Landolfi mais un Riri coiffé de son Buff qui vient me saluer. Oh !! Fan ! L’heure tourne et je suis toujours à attendre. A cinq minutes du départ, j’arrive enfin devant les bénévoles ( merci à eux). Ils ont fait tout leur possible pour faire au plus vite mais là je suis à la ramasse ! Je pose mon sac et, à fond de fond, je file vers le sas. Au moment où je le rejoins, ça part devant ! Il était temps !! Je me régâle comme à chaque fois , la foule des runners est impressionnante ! Les premiers kilomètres défilant je guette …….mais où il est ce Landolfi ?                                                                                                                   Au cinquième, toujours pas de Landolfi, mais j’arrive au niveau de Mounir, que je rencontre pour la première fois. Quelques mots échangés et on continue chacun à notre rythme. A mi-course, je reviens sur le ballon des 1h35. Le parcours entre dans Paris ! J’adore ! Chuuut le dites pas : mais si Marseille est la plus belle, Paris est la plus jolie ! Je me sens en forme, ça déroule. Pas mal de personnes le long du parcours, Pompiers perchés sur la grande échelle, Familles avec les enfants, musiques, pom pom girls, et même un monsieur Loyal s’agitant sur un banc. Le temps de me remettre les idées en place…. C’est Basilio ! Je suis passé sans pouvoir le saluer . Du monde, du monde ….. Mais pas de Landolfi !                                                                                                                                                                                          Les derniers kilomètres sont là ! Allez ! J‘accélère, le record est là ! 1h33mn36s. Une rapide toilette et je rejoins le bar , point de rdv CLM. Des rencontres encore trop courtes, mais que j’aime cette ambiance !                                                                                                            En prenant le train, un seul regret ……… j’ai pas vu Landolfi ! Je vais être obligé de revenir à la capitale pour essayer de le voir, peut être pour le marathon ? Qui sait ? Pour finir et comme on dit dans les milieux underground marseillais : AIOLIIIIIIIIIIIIII !!!!

AIOLIIIIIIII sur le semi de Paris, Jogging international et sur tout les CLM croisés !!

Aïolirunquiestallécouriràparis !

 

Cap-Ferret, Bordeaux, Nice-Cannes 2019 : mon petit...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 8 décembre 2019